Un chat aux puces

Ce week-end, lors d’une ballade aux puces de Saint-Ouen, dans un bric à bric de statues et autres ferronneries pour jardins improbables, un gros matou, pas du tout dérangé par ma présence, se réchauffe aux derniers rayons de soleil de l’automne, assis dans le bassin haut d’une fontaine en bronze.

1 réponse

  1. Pierre dit :

    Bien net cet chat qui semble se réveiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *